MENU
Le 10e rang pour les Olympiques

Par Sylvain St-Laurent – Le Droit

Dans leur avant-dernier match en saison régulière, les Olympiques de Gatineau ont fait exactement ce qu’ils devaient. Ils ont dominé d’un bout à l’autre, ne donnant aucune chance aux Voltigeurs de Drummondville. Leur victoire de 5-1 leur permet de cimenter leur place au classement.

Peu importe ce qui se passe, ce week-end, ils sont assurés de compléter leur parcours au 10e rang du classement général. Au premier tour des séries, ils affronteront donc l’équipe de septième position.

L’adversaire reste encore à déterminer. Au terme des autres parties présentées vendredi, il restait trois adversaires potentiels : le Titan d’Acadie-Bathurst, les Screaming Eagles du Cap-Breton et les Saguenéens de Chicoutimi.

« Quand je pense à la position qu’on occupait au classement quand j’ai pris la relève, je constate que nous avons fait bien du chemin. Le fait de s’assurer du 10e rang alors qu’il reste un match à jouer à la saison, c’est un bel accomplissement. Je n’ai pas manqué de le rappeler aux joueurs quand je me suis adressé à eux après la partie », indique l’entraîneur-chef gatinois, Éric Landry.

Sinon, dans cet avant-dernier match, Vitalii Abramov s’est approché un peu du championnat des marqueurs.

Après avoir connu un départ lent, il a réussi à obtenir deux mentions d’aide dans la deuxième portion de la rencontre. Il totalise donc 103 points. Il devance par un petit point son rival au sommet, le leader de l’Océanic de Rimouski Tyler Boland.

Abramov devra sans doute faire son deuil du plateau des 50 buts, toutefois. Il n’a pas été capable de déjouer le gardien des Voltigeurs Émilien Boily.

Ce dernier était en grande forme, soit dit en passant. Il a stoppé pas moins de trois échappées durant la seule première période.

« Le championnat des marqueurs occupe toujours l’esprit de Vitalii, mais nous ne sommes vraiment pas inquiets pour lui. Il trouve toujours des moyens de produire », de dire son partenaire de jeu Zack MacEwen.

Le vétéran de 20 ans a été une fois de plus dominant, avec une récolte de deux buts et une passe. Il s’agit de son troisième match de trois points en mars.

Mitchell Balmas a lui aussi battu Boily deux fois. Ce faisant, il a mis fin à une séquence de huit parties sans marquer.

L’autre but des vainqueurs a été inscrit par Yakov Trenin.

L’ailier droit Nicolas Guay a été le seul marqueur de Drummondville.

Dans ce qui pourrait bien être son dernier départ de la saison, le jeune gardien numéro deux des Olympiques Tristan Bérubé n’a pas déçu.

« Je trouvais important de lui accorder un départ. Nous ne savons pas ce qui peut arriver durant les séries. Nous pourrions très bien avoir besoin de lui. C’est bon de savoir qu’il est prêt », fait Landry.

Le kid était heureux de signer sa quatrième victoire dans la LHJMQ. Il était surtout content de le faire aux dépens de son ancienne formation. Il avait obtenu – et raté – deux chances de battre Drummondville plus tôt cette saison.

« Je ne les aime pas beaucoup. Je ne les aime pas du tout, même. Je n’étais pas ici pour leur faire des cadeaux », a-t-il avoué après coup.

Pour conclure leur saison, samedi, les Olympiques accueilleront l’Armada de Blainville-Boisbriand. Landry n’envisage pas pour l’instant de laisser des joueurs de côté dans une rencontre qui n’aura aucun impact sur le classement.

« Nous n’avons pas beaucoup de joueurs dans notre alignement, de toute façon. »

Cliquez ici pour lire la suite de l’article

plus de nouvelles
Le premier match local des Olympiques sera repris le 24 janvier!
Il y a 1 heure
Shestopalov, le grand voyageur
il y a 2 semaines
Victoire des Olympiques contre les Voltigeurs
il y a 2 semaines
Regardez nos vidéos exclusives de #nos18 par la LHJMQ
il y a 2 semaines
#Nos18 : La traversée d’une mer agitée
il y a 2 semaines
Alignement 2017-18 des Olympiques
il y a 3 semaines