MENU

Top 50 de la LHJMQ – Marc Saumier

L’année 2019 n’est vieille que de seulement deux mois, mais elle en est déjà une qui restera gravée à jamais chez Marc Saumier.

Quelques semaines après avoir vu son numéro 32 hissé à jamais dans les hauteurs du Centre Robert-Guertin, Saumier a appris dernièrement qu’il fera partie d’un autre club très sélect alors qu’il a été choisi au sein du Top 50 des meilleurs joueurs de l’histoire de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

« Trente ans plus tard, tout arrive dans la même année. Les Olympiques ont retiré mon chandail au début du mois de janvier, et là, j’ai reçu un coup de téléphone de M. [Gilles] Courteau m’annonçant que je fais partie du Top 50 de l’histoire de la Ligue. Je n’en revenais pas, surtout que je suis un gars du Vieux-Hull qui a été repêché en 16e ronde. Ce sont deux grands honneurs, mais jamais ça n’aurait été possible sans toutes les personnes qui m’ont aidé en cours de route », admet Saumier, classé 49e dans cette prestigieuse liste, dont les 10 premiers noms ont été dévoilés samedi.

En plus de Saumier, deux visages connus des partisans des Olympiques font également partie de la tranche 50-41 soit Maxime Talbot (50e) et Vitalii Abramov (45e). Dix joueurs de la liste seront dévoilés chaque semaine jusqu’au dévoilement du Top 10 qui aura lieu le 3 avril prochain.

2019_01_05_MarcSaumier_0440

S’il n’a peut-être pas connu de fructueuse carrière dans la LNH comme la plupart des autres hockeyeurs du Top 50, le Hullois maintenant âgé de 49 ans n’a toutefois pas volé sa place afin de se retrouver parmi la crème de la crème de l’histoire du hockey junior québécois. À ce jour, il est un des deux seuls joueurs dans l’histoire de la LHJMQ à avoir mis la main sur le trophée Guy-Lafleur, remis au joueur le plus utile des séries, il a inscrit son nom sur la coupe du Président à deux reprises, sans oublier qu’il a été admis au Temple de la renommée de la Ligue.

« C’est tout un honneur de faire partie de cette liste-là. Je n’ai pas eu la chance de jouer dans la LNH, mais j’ai connu un beau parcours dans la Ligue américaine. Qu’on reconnaisse ce que j’ai fait dans le junior, c’est magnifique », poursuit celui qui a connu sa meilleure saison en 1987-1988 avec une récolte de 52 buts 166 points en 59 matchs.

« Les Olympiques m’ont tellement aidé avec en tête feu Pat Burns, Alain Vigneault et Charles Henry. Avec les Chevaliers de Longueuil, c’était Guy Lapointe, Guy Chouinard et Gilles Lupien, conclut Saumier. Ils m’ont aidé à devenir un meilleur joueur de hockey et un meilleur homme. Je les remercie énormément. »

plus de nouvelles
Les chandails de Claude Giroux du 20 février mis à l’encan
Il y a 1 semaine
Les Olympiques au Grand McDon 2019
Il y a 1 semaine
Les Olympiques et TKO MMA unissent leurs efforts pour venir en aide aux sinistrés des inondations
Il y a 1 semaine
Campagne de billets de saison 2019-2020
il y a 3 semaines
Les Olympiques parleront au quatrième rang
Il y a 1 mois
TKO48 présenté le vendredi 24 mai au Centre Robert-Guertin
Il y a 1 mois