MENU

Histoire du match : Olympiques 1 – Drakkar 2

Pour ce match face au Drakkar de Baie-Comeau, Éric Landry opte pour une formation à la régulière avec 12 attaquants et six défenseurs. Le défenseur franco-ontarien, Alexandre Hogue, est laissé de côté.

La première période n’a pas débuté comme prévu pour les Olympiques alors que le Drakkar a ouvert la marque tôt dans l’engagement. Raivis Kristians Ansons a marqué son 12e de la saison en profitant d’un avantage numérique.

La réplique est ensuite venue une dizaine de minutes plus tard. En avantage numérique aussi, Olivier Boutin a profité d’une ouverture pour s’avancer au haut des cercles pour niveler la marque.

La période s’est ensuite terminée avec une multitude de chances ratées, notamment en avantage numérique.

Par la suite, les partisans ont eu droit à une deuxième période beaucoup plus tranquille et sans trop d’histoire. En fin de période, les visiteurs ont eu les meilleures chances, mais sans succès.

Le dernier tiers a démarré avec une petite frayeur pour le défenseur Vincent Martineau qui est resté étendu après avoir reçu une rondelle sur le côté du visage. Plus de peur que de mal pour le 44 qui était de retour sur la glace quelques minutes plus tard.

Par la suite, le Drakkar a profité d’un avantage numérique pour prendre les devants 2-1. Le match a ensuite monté en intensité et plusieurs bons coups d’épaules ont été distribués. Le tout a été parsemé de belles chances de marquer de part et d’autre, mais les deux gardiens ont été solides.

plus de nouvelles
Communiqué - Louis Robitaille
Il y a 2 jours
Mise à jour organisationnelle - Départ d'Éric Landry
Il y a 4 jours
Édition 2019-2020
Il y a 1 semaine
Annulation des Séries Éliminatoires et la Coupe Mémorial
il y a 2 semaines
Vincent Martineau
il y a 3 semaines
Adam Capannelli
il y a 3 semaines