MENU

Histoire du match : Olympiques 1 – Phoenix 4

Ce sont des Olympiques amochés qui reçoivent le Phoenix de Sherbrooke. Émile Hegarty-Aubin, Evan MacKinnon et Manix Landry manquent à l’appel. Olivier Gervais-Daigneault est donc rappelé des Flames de Gatineau et Evgeni Kashnikov est utilisé comme attaquant.

Avant la rencontre, l’organisation a tenu à rendre hommage à son ancien capitaine Charles-Antoine Roy pour sa carrière dans l’uniforme noir et blanc.

D’ailleurs c’est celui-ci qui ouvre la marque en avantage numérique en début de match. Comme si ce n’était pas déjà assez, il en ajoute un autre quelques minutes plus tard pour doubler l’avance des siens.

Avec un peu plus d’une minute à faire au premier tiers, Tyler Boivin a assuré la réplique avec un bon tir du haut des cercles. Tout juste avant, Tommy DaSilva a stoppé Xavier Parent en échappée de la mitaine.

La deuxième période s’est ensuite joué avec beaucoup d’intensité, mais plusieurs chances ratées des deux côtés jusqu’à ce que Julien Anctil fasse bouger les cordages avec 30 secondes à faire pour faire 3-1 à l’entracte.

Le jeu intense et rapide s’est poursuivi en troisième période et encore une fois les gardiens sont restés solides. Avec huit minutes à faire, l’entraîneur, Éric Landry, a tenté le tout pour le tout en retirant le gardien, Tommy DaSilva, lors d’un avantage numérique. La situation n’a pas donné les résultats voulus alors que le Phoenix a marqué avec 15 secondes à faire à la pénalité.

Le Phoenix en a finalement ajouté un en fin de match pour faire 5-1.

plus de nouvelles
Communiqué - Louis Robitaille
Il y a 2 jours
Mise à jour organisationnelle - Départ d'Éric Landry
Il y a 4 jours
Édition 2019-2020
Il y a 1 semaine
Annulation des Séries Éliminatoires et la Coupe Mémorial
il y a 2 semaines
Vincent Martineau
il y a 3 semaines
Adam Capannelli
il y a 3 semaines