MENU

LA LHJMQ ANNONCE DE NOUVELLES MESURES POUR PRÉVENIR LES COMPORTEMENTS PROBLÉMATIQUES

Shawinigan, QC – Le commissaire de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, Gilles Courteau, a tenu sa conférence de presse annuelle en marge du début de la saison à Shawinigan. Le patron du circuit et la Directrice des services aux joueurs, Natacha Llorens, y ont annoncé une série de nouvelles mesures pour prévenir certains comportements problématiques au sein de la LHJMQ.

Le nouveau plan d’action vient compléter les programmes d’éducation et d’aide déjà offerts à nos joueurs de 16 à 20 ans. En tant que meilleure ligue de développement au monde, la LHJMQ est responsable pour éduquer et sensibiliser ses joueurs aux enjeux de société auxquels ils font face aujourd’hui. Notre but et notre mission sont de fournir à ces derniers les outils nécessaires pour une transition la plus réussie vers la vie d’adulte.

Le plan d’action de la LHJMQ comprend deux piliers principaux; la prévention et l’intervention.

Prévention

Nos joueurs de 16 à 20 ans sont en pleine transition critique de leur vie. Par conséquent, le circuit a mis en place des politiques et des programmes au fil des années. . Ces programmes et ces politiques sont déjà en place et ils sont disponibles sur le site Internet de la LHJMQ (sous l’onglet ligue):

  • Le programme antidopage
  • Le programme d’aide aux joueurs
  • Le programme Parlons-En sur la prévention du suicide et la santé mentale
  • Le programme Respect et Sport
  • La politique scolaire
  • La politique antidiscriminatoire qui traite de la diversité et de l’inclusion
  • La politique sur la prévention et le traitement du harcèlement et de la violence
  • La politique sur l’usage des médias sociaux
  • Le code de civilité
  • Le code d’éthique des joueurs

La LHJMQ a également mis en place un comité indépendant en 2020 dans l’optique de soutenir et d’offrir des recommandations aux autorités de la ligue. L’objectif principal du comité est de développer de nouveaux outils et stratégies destinés aux joueurs et au personnel. Dèsla semaine prochaineles joueurs devront regarder une série de vidéos d’intégration, dont certains segments portent sur la prévention des inconduites  sexuelles

D’ailleurs, la ligue déploiera poursuivre cette éducation et cette sensibilisation tout au long de la saison. Les joueurs et le personnel devront notamment participer à des ateliers portant sur les violences sexuelles et la notion de consentement. Trois webinaires supplémentaires seront également obligatoires au cours de la saison régulière. En plus de ces formations, les joueurs devront signer un code de conduite et un code d’éthique.

Le Bureau du commissaire continuera également de travailler en étroite collaboration avec différents experts afin d’améliorer les mesures préventives offerts par le circuit à ses joueurs et à son personnel afin d’encourager les comportements responsables. Plusieurs autres projets sont sur la table à dessin, mais sont en attente d’un partenariat avec les différents paliers de gouvernement.

En terminant, la sensibilisation a ses bienfaits, mais elle a aussi ses limites. C’est la raison principale pour laquelle la LHJMQ travaillera davantage sur la  prévention afin que les joueurs adoptent les comportements appropriés. La clé du succès est que la prévention se fasse de façon continue tout au long de la saison.

Procédure d’intervention

Le circuit est conscient que le manque de jugement peut exister, et ce malgré toute l’éducation et les programmes de prévention existants. C’est pourquoi la LHJMQ s’est dotée de structures encore plus solides afin de répondre aux incidents d’agressions ou de violences qui peuvent survenir.

Tel que mentionné ci-haut, la LHJMQ avait déjà une démarche en place, mais le Bureau du commissaire a réalisé l’importance de l’améliorer suite à des discussions et des recommandations de nos experts.

Trois avenues sont disponibles pour les présumées victimes:

1. D’abord, la LHJMQ encourage les présumées victimes à porter plainte à la police et de faire les démarches auprès de l’appareil judiciaire. C’est la voie prioritaire pour les victimes dans notre société et le circuit les incite fortement à utiliser cette option.

2. Dans un deuxième temps, les présumées victimes pourront également se tourner vers un comité indépendant mis en place par la ligue. Il est important de noter que ce comité se veut un outil complémentaire pour les présumées victimes qui, pour des raisons qui leur sont propres et qui leur appartiennent, ne souhaiteraient pas faire une plainte à la police. Un des membres du comité recevra la plainte et un processus d’enquête interne sera déclenché. S’il y a une situation à gérer, trois personnes parmi les membres du comité seront désignées. Cela se fera en fonction de leurs disponibilités et si un dossier en particulier nécessite qu’une personne soit présente.

Ce comité est composé de:

  • François Bernier, policier à la retraite du SPVM
  • Patrice Bernier, ancien joueur professionnel de soccer, ancien joueur de la LHJMQ, superviseur post-formation à l’Académie de l’Impact de Montréal, analyste TVA Sports
  • Lyne Chantal Boudreau, professeure et chercheure en administration de l’éducation à l’Université de Moncton et consultante en éducation, conférencière avec EL2ES Inc.
  • François Boisvert, éducateur spécialisé, Clinique Syna-Psy
  • Sylvain Croteau, directeur général de Sport Aide
  • Simon Gagné, ancien joueur de la LHJMQ et avocat chez LAVERY, DE BILLY,  S.E.N.C.R.L.
  • Sylvain Guimond, psychologue sportif, conférencier et auteur de plusieurs livres
  • Isabelle Leclaire, responsable Sport d’Excellence, entraîneuse-chef hockey féminin, Carabins de l’Université de Montréal

3. Finalement, dans un cas de figure où la présumée victime ne voudrait ni porter plainte à la police ni passer par le comité indépendant, la Directrice des services aux joueurs, Natacha Llorens, sera le point de contact à la ligue. Elle fera par la suite le point avec le commissaire et les avocats de la ligue pour assurer un suivi serré du dossier et une enquête sera mise sur pied.

La LHJMQ a également mis en place une adresse courriel dédiée aux plaintes qui est dès aujourd’hui à la disposition des victimes, tout comme la ligne 1-800 qui leur permettra de communiquer avec la ligue

1-877-650-3555
Soutienauxvictimes@lhjmq.qc.ca

plus de nouvelles
Manix Landry ratera de 10 à 12 semaines
Il y a 2 jours
Les Olympiques rappellent Mathis O'Driscoll (23/09/2022)
Il y a 5 jours
Les Olympiques rappellent 5 joueurs
Il y a 6 jours
La bannière de Benoit Groulx sera hissée au Centre Slush Puppie
Il y a 1 semaine
Kaiden Kirkwood absent de 3 à 4 semaines
il y a 2 semaines
MISE EN VENTE DES BILLETS 2022-2023
il y a 2 semaines